Il y a plusieurs types de rendez-vous de parents, je vais en détailler 3.

Placer autant de chaises face à soit que de personnes accompagnant l'enfant. Se mettre face à l'horloge pour gérer le temps.

Pour clôturer le rendez-vous : n'hésitez pas à mettre un mot dans le cahier de liaison si vous voulez me signaler quelque chose et j'en ferai de même de mon côté et se lever. Ou avez-vous des choses à rajouter avant de finir le rendez-vous?

Rendez-vous pour un élève en réussite

Faire connaissance avec de nouveaux parents quand tout va bien avec l'élève. Ce rendez-vous permet de valoriser l'enfant et les parents peuvent entendre que tout va bien.

Demander si l'enfant à besoin de beaucoup de temps pour faire ses leçons. Est-ce qu'il les effectue seul ?

Parler non seulement des résultats scolaires, mais aussi de la participation, de l'autonomie et des relations avec les camarades.

Préciser s'il est prêt pour le collège au niveau de la gestion de son travail.

Il s'agit du rendez-vous le moins difficile à gérer.

 

rendez-vous pour un élève en difficultés

Le rendez-vous pour signaler des difficultés dans une ou plusieurs matières. Proposer l'APC si la difficulté est ponctuelle. Expliquer les aménagements mis en place en classe (tutorat, sous-main, affiches spécifiques pour l'enfant, réduction des exercices, aide personnalisée et individuelle durant les séances de classe, travail en petit groupe avec l'enseignante en remédiation, support de l'ordinateur). PPRE à construire en cas de besoin (courte durée et sur une notion bien précise).

En cas de besoin, on peut demander si l'enfant a déjà vu un ophtalmologue ou orthoptiste. Pour l'ophtalmo. : il faut expliquer pourquoi on se pose la question (des difficultés à lire au tableau, à écrire sur les lignes, le visage collé au cahier pour écrire, écrire tout petit...).

Pour l'orthoptiste ( ex : un oeil ne balaye pas aussi vite que l'autre), sur une feuille A3 l'enfant ne fait que la partie gauche ou droite, de la lenteur dans la lecture...). Un enfant peut avoir 10/10 à chaque oeil et avoir besoin de séances d'orthoptiste.

Demande d'orthophonie : pour des confusions de sons, des problèmes d'élocution, de lecture très très lente et difficile, de mots non segmentés, grosse fatigabilité... Ne jamais parler de dys, c'est l'orthophoniste qui pourra poser ce bilan après différents tests.

Demande d'ORL : si l'enfant fait répéter, s'il n'entend pas quand on l'appelle en étant dos à lui ( beaucoup d'enfants avec des problèmes auditifs ont appris à lire sur les lèvres), s'il parle tout bas ou très fort ... Demander aux parents s'il entend quand il lui parle en voiture.

Demande de RASED (maître E ou psychologue scolaire) : il vaut mieux rencontrer directement les parents pour expliquer plutôt que de mettre un mot dans le cahier de liaison. Le maître E prend les élèves en petits groupes  (généralement le cycle 2 et moins le cycle 3). Il faut remplir une fiche pour le maître E avant que le suivi commence.

Pour le psychologue scolaire, bien insister sur le fait qu'il va travailler sur le scolaire (il ne s'agit pas de la même chose qu'un psychologue), il faut souvent rassurer les parents. Il peut y avoir plusieurs raisons : vérifier qu'il n'y a pas déficience car sinon il faut faire une orientation spécifique, de gros problèmes de concentration ou de relations avec les camarades... Si l'enfant passe un test avec le psychologue scolaire généralement il faut trois séances. Puis, le psychologue prend un rendez-vous avec les parents pour expliquer le travail mené et les conclusions. Il fait de même avec l'enseignante. Il peut aussi proposer une demande de prise en charge extérieur par un pédopsychiatre, CMP, groupe de parole...

Finir le rendez-vous en expliquant que le but est d'aider au maximum l'enfant.

Rendez-vous pour un élève avec des problèmes de comportement

Vous pouvez commencer en demandant à l'enfant s'il a expliqué à ses parents pourquoi j'ai demandé un rendez-vous. Normalement, les parents sont déjà avertis, car en cas de problème l'enfant doit faire un texte sur son cahier de brouillon pour expliquer les erreurs qu'il a commises.

Le laisser expliquer puis rajouter s'il oublie des choses. Les parents acceptent souvent plus facilement quand leur enfant explique à la place de la maîtresse.  S'il y a des faits graves ou répétitifs,il faut noter sur une feuille avec la date ce que l'enfant a fait afin de ne pas être prise au dépourvu.

Pour améliorer le comportement plusieurs possibilités :

- faire une fiche de comportement à la semaine spécifique sous forme de compétences, le présenter comme un défi (être capable de lever la main pour parler, être capable d'écrire dans son cahier, être capable de s'exprimer sans violence...). Ne pas mettre plus de 4 ou 5 compétences. Le vendredi, l'élève met la couleur verte, orange, rouge au bout de chaque compétence dans sa colonne et le maîtresse complète sa case. A faire avec l'élève et discuter avec lui. Faire une case en bas contenant des observations ( félicitations, améliorations à apporter...). Fonctionner sous forme de défi pour certains élèves.

- Faire sortir l'enfant en récréation avec l'autre cycle de l'école si vous êtes dans une grosse école (notamment si les problèmes arrivent souvent en récréation). Si l'enfant est en cycle 2, il sort en récréation avec le cycle 3 pendant une semaine. Si le comportement ne pose plus de problème, il retourne en récréation avec ses copains.

- Bien évidemment, il perd sa responsabilité dans la classe.

- Il faut vraiment réussir à créer un lien avec les parents pour que le discours soit relayé à la maison. C'est souvent le plus difficile.

 

Les inquiétudes par rapport à un rendez-vous avec des parents

Si la relation avec des parents est difficile, ne pas hésiter à demander à la directrice ou au directeur d'être présent durant l'entretien. Souvent le climat est plus apaisé.

Possibilité de demander la présence de l'enseignante précédente, cela permet d'éviter la phrase "avec l'enseignante de l'année dernière il n'y avait pas de problème."

Il faut toujours finir le rendez-vous sur quelque chose de positif (il en est de même pour le commentaire sur le LSU). Ne pas hésiter à demander comment cela se passe à la maison en laissant les parents parler. Cela permet d'apprendre beaucoup de choses.

Si cela ne se passe pas bien, si les esprits s'échauffent, il faut stopper le rendez-vous et dire que la discussion n'est pas possible. Ne pas se laisser déstabiliser, et ne pas hésiter.

En dernier recours, si les parents vous manquent de respect ou vous insultent, ne pas hésiter à prendre contact avec l'autonome de solidarité si vous êtes membre. Ils sont de très bons conseils et ils aident. Il faut aussi remplir le registre hygiène et sécurité pour prévenir l'inspection (ils doivent vous répondre), à faire par ordinateur.

Le rendez-vous pour la remise du LSU

Plusieurs possiblités :

1/ Ne pas prendre de rendez-vous avec les parents et donner les LSU aux élèves en les appelant un par un au bureau pour lire le commentaire et l'expliquer (échange individuel).

2/ Proposer aux parents de prendre rendez-vous : doodle est très pratique pour cela. Il faut prévoir 10-15 minutes par parent. Expliquer les choses à travailler, à améliorer mais aussi tout ce qui va bien. Il vaut mieux le faire sur 2 ou 3 jours pour éviter la surcharge sur une soirée et l'accumulation du retard. Ne pas hésiter aussi à prendre des rendez-vous le midi si l'on mange à l'école pour étaler le plus possible.

3/ Proposer seulement à certains parents (les élèves ayant des choses à améliorer) de prendre rendez-vous pour la remise du LSU. Je ne suis pas partisante de cette dernière solution, je trouve que cela stigmatise . De plus, il est aussi très important pour les élèves qui travaillent bien de l'entendre notamment devant leurs parents.