Une élève anglaise est arrivée dans ma classe pour cette dernière semaine de cours en CM1 et elle restera avec moi en CM1/CM2 l'année prochaine.

 

 

Les essentiels

Règle d'or : Ne parlez qu'en français avec l'enfant (utiliser les gestes et les images.)

Utiliser un ordinateur pour montrer une image dès que l'enfant ne comprend pas un mot. Si pas d'ordinateur, utiliser son téléphone portable.

Placer l'enfant avec un tuteur et changer ce tuteur régulièrement.

Demander aux parents de parler le plus possible en français à la maison si un des deux parents est français ce qui est le cas de mon élève (afin de faciliter l'apprentissage au maximum).

Distribuer un imagier avec les outils de la classe. En fait, donner des imagiers qui correspondent à des notions étudiées en classe (vocabulaire utile).

Laisser l'enfant utiliser les techniques opératoires étudiées dans son pays, même si elles sont différentes des nôtres à partir du moment où les résultats sont bons.

Laisser écrire en script (notamment pour les élèves anglais), car la cursive est peu utilisée dans leurs pays.

Pour l'histoire, sciences et géographie mettre une note à l'oral et une note à l'écrit. Il est possible que l'enfant soit meilleur à l'écrit car il a le support (à adapter en fonction des besoins).

Donner un sous-main adapté.

 

 

Les sigles

Les CASNAV, centres académiques pour la scolarisation des élèves allophones nouvellement arrivés (EANA) et des enfants issus de familles itinérantes et de voyageurs (EFIV), apportent leurs conseils et leur expertise pédagogique aux différents acteurs concernés par la scolarisation de ces élèves.

Les sites à utiliser par les élèves allophones

L'élève allophone peut utiliser ces deux sites (un peu tous les jours en fonction de son niveau pour progresser en français) :

http://www.lepointdufle.net/apprendre_a_lire/index.htm

http://davidcrol.eklablog.com/

Ces deux sites permettent à l'enfant d'écouter les sons avec un casque avant de choisir la bonne réponse. Les fiches sont toutes prêtes ainsi que les corrections.

 

Les sites pour s'informer

Le contenu est limité à ce site, seuls les liens sont autorisés.