Suivis et aides à l'extérieur de l'école

Voici les suivis que peuvent avoir les élèves dys

- Orthophoniste ne pas hésiter à prendre contact avec elle avec l'accord des parents afin d'échanger sur l'enfant. Les informations peuvent être précieuses pour l'aménagement en classe. Toujours avec l'accord des parents certaines orthophonistes peuvent transmettre leur bilan.

- Ergothérapeute travail sur les gestes de la vie quotidienne, la motricité fine...

- Psychomotricienne pour les dyspraxiques (elle utilise le jeu pour rééduquer le corps), prise de conscience de tout son corps.

- Orthoptiste (rééducation des yeux), un enfant pour avoir 10 sur 10 à chaque oeil et avoir des problèmes orthoptiques. Par exemple, un oeil qui balaye moins vite qu'un autre lors de la lecture. On peut voir des enfants avec un oeil poché par un pansement pendant quelques mois pour le rééduquer. Il y a des exercices à faire régulièrement pour renforcer l'oeil ayant un problème.

- Neuropédiatre (pathologie neurologique de l’enfant y compris les atteintes des nerfs et des muscles).

- Graphothérapie (pour les élèves dysgraphique), il s'agit d'une rééducation de l'écriture.

- Psychologue (parfois).

L'élève peut aller quelques heures par semaines dans un CMP.

Les suivis et aides à l'école

Les suivis pour un élève dys :

- La psychologue scolaire (pour constituer un bilan psy.) qui pourra servir lors des équipes éducatives (EE) et des équipes de suivi de scolarisation (ESS).

- Le maître E avec parfois une séance à la semaine (travail de lecture notamment). Priorité au cycle 2.

- Le médecin scolaire ( si besoin).

- Le responsable des dys à l'inspection (il peut venir en classe (par ma classe une fois la semaine) pour travailler individuellement avec l'enfant).

Malheureusement, il est parfois difficile de trouver des séances avec ces différentes personnes, car elles ont un très grand secteur à couvrir.

Les aides matérielles et humaines pour un élèves dys :

- Une AVS (auxiliaire de vie scolaire). Il faut une reconnaissance MDPH (maison départementale du handicap). La MDPH conclue si oui ou non l'enfant peut avoir une AVS et la durée de l'aide par semaine. Le rôle de l'AVS n'est pas de faire à la place de l'enfant mais de le guider pour qu'il réussisse en reformulant, guidant...

- Un ordinateur (avec une police adaptée voir l'onglet sur les aides dys.), avec des logiciels adaptés ( voir l'onglet logiciels dys.). Demande aussi à la MDPH.

- Un casque pour avoir un retour auditif.

- Une imprimante.