Voilà un aperçu de la feuille A4 que je donnerai à mes élèves en septembre pour le rituel sur un évènement historique lié à la date du jour.

Les rituels

Tous les jours, les élèves font le rituel sur un évènement historique lié à la date du jour. Sur une feuille A4 ils disposent de toutes les photos de tous les évènements du mois. Un élève par semaine à la responsabilité de lire la fiche sur l'évènement à la classe entière. A la fin de la lecture, il demande la date à ses camarades et le titre. Les élèves collent la photo dans la marge du cahier de rituels, puis ils écrivent la date et le titre. L'enfant qui a lu l'évènement doit le coller sur la frise chronologique qui est sur le mur de la classe.

J'ai trouvé les fiches sur les évènements du jour sur le site :

https://laclassedemallory.net/2017/04/26/cartes-dates-historiques-rituel-quotidien/

Je fais des rituels différents en fonction des journées. Tout est noté au tableau avant l'arrivée des élèves et ils ont la journée pour le faire ( en priorité lors de moment de pause) et je laisse 5 minutes en fin de matinée et en fin de journée si je vois que certains sont en retard.

Le lundi : des opérations à faire sur le cahier de rituels (au début d'année addition et addition à trous) et au fur et à mesure de l'année on rajoute les opérations sur lesquelles on travaille, mais sans jamais enlever les premières. Ainsi, les enfants continuent tout au long de l'année à faire des additions, soustractions...Pour continuer à s'entraîner. En fin d'année, ils auront donc 8 opérations à faire (addition, soustraction, multiplication, division avec les entiers et les décimaux. Proposer deux niveaux d'opérations (un plus facile pour les élèves en difficulté et un plus soutenu pour les élèves à l'aise), utiliser deux couleurs pour différencier et annoncer à chaque élève la couleur qu'il doit faire.

Distribuer la fiche sur le nombre de la semaine (entier ou décimal), trouver le chiffre des centaines..., écrire le nombre en lettres, le décomposer, le nombre précédent et le nombre suivant. Adapter et faire dans le style de ce site :

http://cenicienta.fr/cm-mathematiques-rituel-nombre-jour-numeration/

Distribuer la fiche avec les 4 phrases contenant 5 erreurs chacune. Dans le style de ce site (possibilité de faire ses propres phrases avec les notions déjà étudiées :

http://lutinbazar.fr/cherchez-lerreur/

Choisir entre les deux feuilles, possibilité de faire une semaine le français et une semaine les maths.

Le mardi : reproduction de deux figures (début d'année réduction de grands carreaux sur petits carreaux, afin d'insister sur la précision) et dans le courant de l'année travail sur l'agrandissement de figures plus complexes (de petits carreaux vers les grands carreaux). Possibilité d'inclure la symétrie en fin d'année.

Voici un site qui propose 4 niveaux de difficulté :

http://www.alencreviolette.fr/2016/03/geometrie-reproduction-sur-quadrillage.html

Mercredi : réalisation d'une frise sur le cahier de rituels en respectant le nombre de carreaux et l'algorithme des couleurs. A complexifier au fur et à mesure de l'année. Insister sur le faut de tailler son crayon à papier avant l'utilisation ou utiliser le criterium.

Le jeudi : Travail sur l'analyse grammaticale d'une phrase. En début d'année, trouver le verbe...( et au fur et à mesure rajouter différentes notions). En fin d'année demander la nature et la fonction de chaque mot de la phrase.

Trouver le nombre mystère. Du type : le chiffre des centaines est le double de 4, le chiffre des dizaines est la moitié du chiffre des centaines, le chiffre des unités de mille est le plus petit des chiffres impairs et le chiffre des unités est la somme du chiffre des centaines et du chiffre des unités de mille.

Vendredi : Première possibilité pour les maths : Finir et rendre le travail sur le nombre de la semaine (entier ou décimal).

Deuxième possibilité pour le français : Finir et rendre le travail sur les 5 erreurs dans chaque phrase et donner 4 phrases.

Organisation de classe

Quelques idées d'organisation

1/ Je place souvent un tuteur à côté des élèves en difficulté, afin de les aider à différents moments de la journée.

2/ Avoir une bannette pour chaque jour de la semaine dans lesquelles on met les photocopies pour les élèves. Cela permet de s'avancer et de ne pas attendre le matin en faisant la queue à la photocopieuse avec tous les collègues.

3/ Mettre une bannette sur le bureau dans laquelle les élèves mettent les évaluations mais aussi le travail à corriger.

4/ Privilégier les règles de tableau aimantées. Beaucoup plus facile pour les élèves lorsqu'ils manipulent au tableau.

5/ Afficher au tableau les matières de la journée afin de structurer les repères dans le temps.

6/ Faire un tableau avec les différentes responsabilités (distribuer les cahiers, laver le tableau, faire la cantine, allumer les ordinateurs...). Faire une étiquette avec le nom de chaque enfant et ils doivent tous avoir une responsabilité. Ils doivent se sentir utile dans la vie de la classe.

7/ Je ne suis pas partisante de mettre des élèves en îlots, il y en a toujours qui sont de profil par rapport au tableau et je trouve que ce n'est pas bon pour le dos. Je préfère qu'ils soient tous de face (ce qui est recommandé pour les enfants dys et pour les élèves ayant des problèmes de vue).

8/ Le premier week-end, les élèves rapportent chez eux le cahier du jour pour le faire signer par les parents. Le deuxième week-end, ils rentrent avec le cahier de rituels. Ainsi, les parents peuvent voir les travaux effectués.

Tableau des responsabilités

Dans le document suivant, vous trouverez mon tableau des responsabilités.

Ce tableau est imprimé en A3, puis je le plastifie et ensuite je place les étiquettes plastifiées contenant le nom des enfants dessus.

Chaque enfant a une responsabilité par semaine. Au bout d'une semaine, les élèves changent de rôle.

Je mets trois enfants pour ramasser les cahiers, matériel EPS, et deux pour laver le tableau, éteindre les ordinateurs et ranger la classe.

Tableau des responsabilités

Les leçons

Donner les leçons de semaine en semaine (le lundi pour le lundi suivant, le mardi pour le mardi suivant...). Ainsi, les élèves peuvent apprendre à s'organiser et à s'avancer afin d'éviter d'attendre le dernier moment.  Le but est de les préparer au collège. De plus, si certains enfants ont des activités sportives un soir, ils peuvent anticiper dans leurs leçons. Ils ont la possibilité aussi de faire le mercredi après-midi les leçons pour le jeudi et le vendredi, quand au week-end ils s'avancent pour le lundi et mardi.

Je laisse 15 jours pour apprendre une poésie. Au bout d'une semaine, l'illustration doit être faite. Et la récitation à lieu à la fin de la deuxième semaine. Je ne mets pas la même semaine la récitation de la poésie et l'autodictée (sinon trop de choses à apprendre en même temps).

J'écris les leçons sur un tableau amovible en arrivant le matin. Dès que les élèves rentrent dans la classe, ils savent qu'ils doivent écrire les leçons. Ils ont donc la journée pour finir de noter les devoirs. L'agenda doit rester sur le coin de la table tant qu'ils n'ont pas fini de les écrire. Lorsque tout est noté, ils peuvent le ranger dans le cartable.

EPS

Dire en début d'année les trois jours durant lesquels nous pratiquerons l'EPS. Les enfants doivent apporter une tenue adaptée pour la pratique de cette activité. Ils peuvent mettre les tennis et le jogging ou legging dans un sac et se préparer durant la récréation pour être en tenue au début du cours. Toujours dans le but de les préparer pour le collège. Mais aussi faire du sport en jean cela n'est pas possible.

Ils doivent installer le matériel en début de cours (tapis, plots, amener les chasubles...).

La séance est toujours séparée en trois temps (échauffement, exercices, étirements avec un bilan de la séance). Un élève est responsable de l'échauffement et un de l'étirement.

Echauffement :

A l'intérieur, faire 4 rangées de deux tapis et les élèves se répartissent de manière équitable derrière les tapis. Ils doivent s'assoir les uns derrière les autres derrière la rangée de tapis. Ils doivent effectuer différentes traversées (à 4 pattes, en canard, 5 sauts par tapis, l'araignée en avant  et en arrière).... C'est l'enfant responsable qui annonce les actions à faire.

A l'extérieur, les élèves se mettent par deux l'un derrière l'autre et doivent se suivre en faisant des changements de direction avec des ronds de bras, genoux hauts...).

Pour l'étirement : ils se mettent en demi-cercle avec l'élève responsable au milieu et on échange pour le bilan de la séance en même temps en précisant les points qui seront abordés la séance suivante.

Préparation de classe

il s'agit d'une page sur un document qui en contient 5.

Je n'utilise que très peu mon cahier journal. Par contre, l'outil suivant me sert beaucoup pour m'organiser.

Par période, je prépare un tableau permettant de voir toutes les notions traitées sur plusieurs semaines. Cela m'aide pour m'organiser et pour voir où je vais, sans rien oublier. Ainsi, je vois si je suis en retard ou en avance par rapport à ma programmation.

Matériel pour les élèves

Cahier polypro

1/ Un agenda (demande du collège), plus facile d'utilisation pour noter de semaine en semaine. Le but est de les préparer sur 2 ans (CM1/CM2 pour qu'ils soient prêts pour le collège à utiliser cet outil. Il suffit en début d'année de CM1 de montrer aux élèves comment l'utiliser.

2/ Une trousse pour les stylos, colle, ciseaux... Je fournis l'équerre et le compas quand il y en a besoin et une trousse avec les feutres et les crayons de couleurs.

3/ Un classeur pour ranger les cours lorsque l'évaluation est faite.

4/ Un trieur (avec 12 compartiments) pour mettre les cours de français et maths qui sont en train d'être travaillés.

5/ Un cahier de poésie petit format pour éviter les illustrations trop longues.

6/ Un cahier du jour petit format avec couverture polypro., pour les exerces de français et de maths.

7/ Un grand cahier de rituels, afin de coller les ceintures de calcul, les rituels d'histoire et les rituels quotidiens.

8/ Un cahier de brouillon pour s'entraîner.

9/ Une ardoise avec velleda et un chiffon pour effacer.

10/ Un petit cahier d'écrivain avec couverture polyproune une feuille seyes une feuille blanche (type TP) our illustrer sa production.

11/ Les élèves ont deux lutins (un pour les cours de français et un pour les cours de maths). Les feuilles de maths sont vertes et celles de français blanches. Ainsi, elles sont faciles à différencier rapidement. Chaque feuille est notée (Gram 1, Orth1 , Conj 1) en fonction des matières. Les lutins sont donc séparés en 4 avec un sommaire au début de chaque matière.

Cet outil suivra en CM2. Ainsi, la collègue de CM2 ne fera pas réécrire les cours déjà effectués en CM1 (le présent, le verbe....,) par contre elle pourra compléter les feuilles si elle veut rajouter des choses. Cela permet un gain de temps. DE plus, les élèves connaissent déjà l'outil et il le maîtrise.

L'aménagement de la classe

Les tables des élèves sont toutes face au tableau, pour éviter que les élèves s'abîment le dos et pour faciliter la copie. Il s'agit d'une obligation pour les élèves dys.

J'ai une table à côté du tableau pour poser mes docs que j'utilise dans la journée et pour les papiers à distribuer.

Il y a des étagères proche du tableau sur lesquelles on trouve les dictionnaires, les rituels (géométrie et histoire), les bannettes avec les feuilles blanches, quadrillées (blanches et vertes),  les bannettes de rangement (une pour chaque jour de la semaine afin de mettre les polycopiés à distribuer aux élèves), et les 3 bannettes réalisées avec le haut du carton des ramettes de feuilles A4 pour la photocopieuse contenant les plans de travail pour le groupe 1,2 et 3.

Au fond de la classe, il y a mon bureau ce qui me permet d'appeler les élèves lors des phases d'exercices un par un ou pour par petit groupe pour vérifier la bonne compréhension sans gêner les autres qui ont besoin de regarder le tableau.

Sur le bureau : une bannette pour que les élèves posent les feuilles à corriger (les cours, le plan de travail, les évaluations...) et une autre pour mes papiers de classe (le registre d'appel, les papiers importants...).

Une grande table au fond pour prendre les élèves par groupe pour retravailler une notion.

Deux grandes tables avec 6 ordinateurs pour les élèves dys, ceux qui ont un plâtre au bras, mais aussi pour envoyer  tous les élèves travailler sur Calmenta, lecthème, Audacity... et pour taper leurs productions.

Et enfin, une petite bibliothèque pour mettre les livres en accès libre, les livres du défi lecture et aussi les livres pour le jeu rituel histoire de l'art.

 

Les poux

Pour limiter la prolifération des poux dans la classe  chaque élève met son manteau dans un grand sac de course et il l'accroche à son porte-manteau. Cela limite vraiment le problème. De plus, cela permet aussi d'éviter de perdre ses gants et son bonnet en hiver ou tout simplement qu'ils tombent par terre. Tout est rangé dans ce grand sac.

Les anniversaires

Je regroupe tous les anniversaires le dernier vendredi du mois et les élèves se répartissent les choses à apporter. Pour les enfants du mois de juillet, les anniversaires seront fêtés l'avant dernier jour d'école et pour ceux du mois d'août le goûter aura lieu  le dernier jour d'école.

Le contenu est limité à ce site, seuls les liens sont autorisés.